Articles

Challenger le marché du dating

11/04/2018

Dans son premier film TV, le site de rencontres Once dénonce les clichés du dating de masse. Une campagne créée avec l’agence Sweet Spot et signée « Moins, c’est mieux ».

« Once est une application unique qui prend le contrepied des autres services de rencontre sur le marché », explique Alexandra Herry, directrice marketing de Once. « Notre positionnement est simple : nous avons la conviction qu’il faut remettre l’humain au cœur de la rencontre. Rencontrer quelqu’un, cela prend du temps, c’est de l’investissement émotionnel. Si l’on veut faire des rencontres de qualité, il faut se donner le temps. Avec notre concept de « slow dating », nous challengeons le marché en proposant une rencontre unique par jour ».

 

L’impact de la TV

« Jusqu’à présent, la quasi-totalité du budget marketing était consacré au digital mais aujourd’hui, nous souhaitons faire connaître la marque à un public un peu plus large, précise Alexandra Herry. La télévision est le seul média capable de répondre au double objectif d’acquisition de nouveaux utilisateurs et de construction de la marque ».

« Nous étions sur un format assez court, il fallait donc être très impactant », souligne Guillaume Le Gorrec, directeur de création et co-fondateur de l’agence Sweet Spot. « Pour émerger face aux mastodontes du secteur qui communiquent à la même période, nous avons opté pour une campagne un peu « challenger », un peu « trublion », à la fois dans le fond et dans la forme. Notre chance, c’est que l’offre est différente : nous sommes plus sur la qualité que sur la quantité. La signature « Moins, c’est mieux » avait donc tout son sens ».

 

Le pari de l’authenticité

« Le film dénonce les clichés du dating de masse avec humour et authenticité, explique Guillaume Le Gorrec. Dans un bar, un torse nu sans tête et une femme biche accrochent d’entrée le regard et donnent une idée des applications de ce secteur et de leurs clichés… Et puis arrive dans ce lieu, une demoiselle « Once », à l’allure plus simple et authentique, qui recherche quelqu’un plus comme elle, plus vrai, plus nature ».

Le film a été lancé début décembre en télévision et sur le web. « Nous sommes très satisfaits des premiers résultats, révèle Alexandra Herry. En termes de notoriété, nous avons enregistré une hausse de près de huit points sur certaines cibles… Et sur la partie acquisition de nouveaux utilisateurs, les chiffres se sont aussi envolés ».

  • once

Once

Alexandra Herry, directrice marketing

Sweet Spot

Guillaume Le Gorrec, directeur de création et co-fondateur

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.