Articles

« Plus de confort, moins de conformisme »

03/03/2017

Pour illustrer l’expérience et le confort de ses hôtels, Kyriad revient en télévision avec deux films imaginés par l’agence Ponk.

« Notre objectif était de séduire les personnes qui ne connaissent pas encore la marque, explique Florence Morelli, chef de marque pour Kyriad. Nous voulions leur raconter une histoire percutante et illustrer l’engagement des hommes et les femmes qui dirigent nos hôtels et agissent au quotidien pour le confort de nos clients. » Cible prioritaire : les voyageurs d’affaires.

 

Service humain

 

« Kyriad est une marque à part, souligne François Calzada, directeur des stratégies de l’agence Ponk. Ici, les directeurs des hôtels sont avant tout des entrepreneurs, impliqués et engagés. En rupture avec le scénario classique des publicités hôtelières montrant un client heureux dans un monde idéal, nous prenons le parti de montrer plutôt les hommes et les femmes qui sont en arrière-plan. À l’heure où l’on ne parle que de disponibilité et de prix, nous revenons aussi sur un fondamental un peu oublié du métier d’hôtelier : le service humain. »

 

Innovations pour le confort

 

Dans les deux films, les directeurs d’hôtels apparaissent dans une réunion de travail interne. On les voit en train de tester des innovations pour améliorer le confort des clients : un oreiller à mémoire de forme (dans le premier) ou un yaourt glacé (dans le second).

« Depuis dix ans, le mot d’ordre de la marque est “plus de confort, moins de conformisme”. On retrouve cet ADN dans une proposition centrée sur la question fondamentale du confort et sur deux moments-clés du séjour d’un client : le sommeil et le petit-déjeuner », précise François Calzada.

 

TV et digital

 

Les deux films ont été diffusés durant trois semaines à partir du 14 novembre sur les chaînes TF1, C8, Eurosport, L’Équipe, LCI… Un dispositif complété par un déploiement digital sur les sites fréquentés par les voyageurs d’affaires. Une nouvelle vague est prévue en avril 2017.

« Cette campagne nous a permis de résister aux difficultés de l’hôtellerie, indique Florence Morelli. Quand le marché perdait quatre points de taux d’occupation, Kyriad en perdait seulement un. L’étude menée auprès de personnes exposées à cette campagne montre également des répercussions très positives sur l’image de marque. Et plus d’un quart des sondés ont, après avoir vu ce spot, envie de fréquenter nos hôtels. »

  • kyriad

Kyriad

Florence Morelli, chef de marque

Ponk

François Calzada, directeur des stratégies

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.