Trajectoires

Romain Chollet

21/09/2016

Romain Chollet
Directeur de la communication Panasonic France

2003

C’est un Parisien pur jus. Bac ES en poche (1998), il enchaîne avec un Deug de gestion à la Sorbonne, puis l’ISG Paris dont il sort diplômé en 2003. S’en suivent stage en agence (Proximity BBDO), puis chez l’annonceur (Samsung). Il y décroche son premier job, au commercial, puis au marketing, comme chef de produit vidéo, « époque de lancement du blue-ray » se souvient Romain Chollet.

 

2007

Fin de séquence Samsung. Il rejoint Panasonic pour encadrer le secteur photo « qui était à l’époque la plus grosse branche de Panasonic ». Lancement des produits Lumix. Puis ascension en 2010 avec sa nomination comme chef de groupe sur la photo et la vidéo. Déplacements permanents au Japon, « 25 en 5 ans ». Il ne parle pas la langue, pas grave, tout se passe en anglais.

 

2015

Nouvelle marche en 2015 avec sa nomination comme directeur de la communication de Panasonic pour la France, la Belgique et le Luxembourg. Soit l’encadrement d’une équipe de six personnes pour assurer trade-marketing et merchandising, relations presse et e-business, formation et web-management…

 

2016

… Fini les investissements TV qui ont assuré le lancement de Lumix. Place au web-marketing et aux réseaux sociaux « pour la performance ROI », indique Romain Chollet qui observe un marché photo-vidéo dominé par Samsung, avec Panasonic et Sony en embuscade. Pas de lead agency, « parce que nous n’avons pas de campagne internationale à décliner ». Priorité à la valorisation des partenariats (Roland Garros et PSG) et au trade-marketing avec des enseignes telles que Yellow Corner et ses 80 espaces d’exposition en France.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.