Zooms

Canal + à l’assaut de la TNT

26/09/2012

Canal + lève (enfin) le voile sur ses futures chaînes D8 et D17… Outre sa grille de programme alléchante, le groupe démarre une nouvelle histoire et prend un nouveau virage…

La TNT vit sûrement ses derniers instants de calme avant la « tempête ». Jeudi dernier, Canal + a présenté au Carrousel du Louvre ses deux nouvelles chaînes : D8 et D17. Rachetés au groupe Bolloré, ces canaux marquent un tournant dans la vie du groupe Canal. Comme le club de foot de la capitale, la société dirigée par Bertrand Méheut entre dans « une nouvelle galaxie ». La raison ? En se procurant Direct 8 et Direct Star, Canal +, chaîne historiquement payante, fait son entrée dans le gratuit. Un sacré défi pour celle qui a bâti son empire sur ce modèle économique.Afin d’entrer de plain-pied dans ce secteur, le groupe a fait appel à un casting exceptionnel. En mai dernier, Laurence Ferrari quittait TF1 et son 20 heures pour rejoindre le groupe Canal. On sait aujourd’hui qu’elle animera « Le Grand 8 », talk-show quotidien à la mi-journée sur D8. Pour ce nouveau défi, la journaliste s’est entourée de chroniqueurs de choc : Audrey Pulvar… et Roselyne Bachelot !Autre star de la chaîne chipée à la concurrence : Cyril Hanouna. Venu de France 4, l’animateur a apporté avec lui son émission phare « Touche pas à mon poste » et toute sa bande. L’émission dédiée aux médias sera diffusée tous les jours à 18 h 15 et le jeudi à 22 h 40. Cyril Hanouna sera également aux commandes de l’émission de télé crochet « Nouvelle Star », dont Canal a racheté les droits.Pour faire écho au lancement des chaînes, prévu pour le 7 octobre à 20 h 35, Canal + et l’agence Marcel ont conçu une campagne d’affichage. Celle-ci met en scène les animateurs des chaînes (surtout D8) qui prêtent serment sur leur futur manque de sérieux. Ainsi, Laurence Ferrari « jure de ne pas respecter la parité ». Quant à Guy Lagache, il promet « de parler d’économie sans faire d’économies ». Les visuels seront affichés dans toute la France et dans le métro parisien.Contact : 01 71 35 02 22

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.