Zooms

Humanoïde et Gloryparis : entre drogue et technologie

Après l’opération, « Humanoïde, ou le plaisir du papier » la nouvelle campagne a pour objectif de promouvoir de manière décalée la baseline du nouveau trimestriel : « La technologie est l’opium du peuple ». Au final, l’agence Gloryparis a concocté 5 visuels dans lesquels apparaissent Apple, Netflix, Windows, Twitter et Instagram, loin de se montrer sous leur meilleur jour. Exemple : Mac se change en « Cam », Windows en « Windose »…

  • humanoide

Qui ne connaît pas encore Humanoïde ? Magazine consacré à l'impact des nouvelles technologies sur notre quotidien, Humanoïde lance ce mois de mai une nouvelle campagne de communication pour mieux se faire connaître du grand public. Après l’opération, « Humanoïde, ou le plaisir du papier » la nouvelle campagne a pour objectif de promouvoir de manière décalée la baseline du nouveau trimestriel : « La technologie est l’opium du peuple ». Pour y parvenir, les créateurs de l’agence Gloryparis ont pris le mot « opium » au sens premier du terme (un psychotrope). L’agence a donc fait le pari d’interpréter la notion d’addiction provoquée par l’abus des nouvelles technologies en détournant les noms et logos des géants du secteur. Au final, l’agence a concocté 5 visuels dans lesquels apparaissent Apple, Netflix, Windows, Twitter et Instagram loin de se montrer sous leur meilleur jour. Exemple : Mac se change en « Cam », Windows en « Windose »…

« L’effet est immédiat, déclare Hugues Pinguet, directeur associé de l’agence Gloryparis. C’est le but que nous cherchons à atteindre sans nuire pour autant à l’image de la marque ». « L’ensemble de ces marques bénéficient d’une image très valorisante auprès des consommateurs, ajoute Arnaud Le Bacquer, co-directeur de l’agence.
Elles n’ont rien à craindre, elles le savent et c’est pourquoi aussi nous avons pris la liberté d’adopter un ton décalé et provocateur ».

Trop provocateur même, pour certains. De crainte de contrarier Apple, Mediakosk, filiale de JCDecaux, a refusé d’afficher le visuel concernant la marque à la pomme, qui devait apparaître sur les kiosques à journaux gérés par la société.

humanoide 3

 

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.