Zooms

ING Direct parle d’histoires vraies

  • ING

Pas moins de 7 Français sur 10 envisagent de donner un nouveau sens à leur existence, mais peu osent réellement sauter le pas, selon une étude Opinion Way réalisée en novembre dernier pour ING Direct. La banque part d’ailleurs de ce résultat pour monter sa dernière campagne de communication basée sur… le pouvoir de décider. Au programme de cette communication, des histoires vraies et une signature : « C’est bon de décider ». Conçu par l’agence DDB°, le spot publicitaire, sans vrai comédien, valorise l’expérience racontée par ceux qui ont changé de vie. Comme David Dalidec, qui a choisi de vivre dans une maison bioclimatique. Ou Olivier Rolland, qui a décidé de vivre 6 mois par an au soleil.
Au total, 8 histoires du même type sont diffusées sur le site internet de la banque, YouTube, Facebook et sur le petit écran. ING profite d’ailleurs de ce dernier média pour valoriser ses offres et services. Comme le dernier-né de la banque : le « Coach Épargne », une application mobile qui aide ses clients à faire leurs choix en matière d’épargne et d’investissement.

« Notre volonté chez ING Direct, c’est que nos clients aient toutes les cartes en main pour prendre des décisions, assure Karien van Gennip, CEO ING Bank France. Nous sommes très fiers de cette campagne qui incarne nos valeurs - audace, optimisme et autonomie. Nous sommes convaincus que le marché français a besoin d’une banque comme ING Direct. Plus que jamais nous sommes déterminés à devenir la banque principale de nos clients ». Une détermination qui ne faiblit pas puisque la banque table sur ce positionnement depuis un moment. Déjà, il y a le One Million Show de novembre dernier, où des clients ont partagé leur changement de vie sur la scène de l’Olympia. Puis, ING Direct a renouvelé l’expérience en avril à la Gaîté Lyrique. 8 femmes et hommes sont montés sur scène pour raconter comment ils ont osé sauter le pas.

Crédit Immo :

Coach Epargne :

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.