Zooms

Innovation : quels sont les bons élèves de l’année ?

14/12/2011

Lors de la création d’une stratégie de communication, il est un mot qui fait remuer bien des méninges : l’innovation. Mieux vaut la favoriser. Selon le baromètre 2011 de L’Observatoire de l’Innovation, certaines marques l’ont bien compris.

Analyser « l’innovation publicitaire » et ses conséquences, telle est la mission de l’Observatoire de l’Innovation. Pour cette 4e édition, ce dernier s’est intéressé à 14 opérations de communication dévoilées en 2011, organisées par Dufresne Corrigan Scarlett et Opinion Way. Mille cinquante Français représentatifs de la population ont été interrogés sur leur perception de l’innovation. L’étude a été réalisée en deux temps. Dans une première partie, 14 campagnes de publicité ont été sélectionnées dans quatre catégories (affichage, digital/mobile, live street et presse). Dans une seconde partie, elles ont été soumises par sondage auprès de l’échantillon représentatif. Les réponses obtenues mettent en lumière les campagnes reconnues comme les plus inédites, puis celles notées comme les plus innovantes. Le Top 3 des campagnes les plus originales se compose de : Carlsberg et sa page de magazine pour décapsuler, Perle du Nord qui a transformé un abribus en frigo et Mc Donald’s pour son jeu vidéo dans la rue. Concernant les notes attribuées aux campagnes les plus innovantes, les bons élèves sont : Tropicana, qui obtient 6,8/10 pour son visuel représentant des oranges qui fabriquent de l’électricité. Perle du Nord est deuxième avec une note de 6,7/10 pour l’abribus transformé en frigo. Enfin, 6,5/10 est attribuée à Tesco pour sa campagne d’affichage et mobile pour faire ses courses. Toutefois, quelques enseignements sont à tirer de cette analyse. Une différence importante existe entre la perception de l’innovation et son efficacité. Prenons comme exemple Carlsberg. La marque est reconnue comme la campagne la plus inédite. Pourtant au classement général des notes de performance de l’innovation publicitaire, elle n’occupe « que » la 8e place avec une moyenne de 5,7/10. Cela s’explique par un manque d’implication et une crédibilité qui laissent perplexes 64 % des Français. Autre analyse, l’affichage est un véritable « tremplin » dans l’innovation. Preuve en est avec les quatre campagnes que l’on retrouve sur les marches du podium. En revanche, le digital semble peu convaincant. Cette catégorie est classée en fin de liste des campagnes testées. La communication digitale doit donc encore faire ses preuves.Contact : 01 46 17 01 08

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.