Zooms

Investissements publicitaires : le digital pèsera lourd en 2016

Médias / 26/03/2015

Carat publie ses premières prévisions d’investissements publicitaires dans le monde pour 2015 et 2016. Premier constat : Carat prévoit que le digital pèsera, pour la première fois, plus d’un quart du total des investissements publicitaires en 2016, avec une part de marché de 25,9 %.

  • carat2

Les dernières prévisions de Carat sur les investissements publicitaires mondiaux  montrent que le digital, avec une hausse des dépenses attendue de 17,1 milliards de dollars, soit +15,7 % en 2015, dépassent les prévisions antérieures de l’agence du groupe Dentsu Aegis Network, établies dans le rapport de septembre 2014. Grâce à une augmentation de l’ordre de +50 % dans les dépenses mobiles et de 21,1 % dans les vidéos en ligne, en 2015, Carat prévoit que le digital pèsera, pour la première fois, plus d’un quart du total des investissements publicitaires en 2016, avec une part de marché de 25,9 %.

Au niveau mondial, Carat prévoit que les dépenses publicitaires en 2015 tous médias confondus augmenteront de 23,8 milliards de dollars pour atteindre 540 milliards de dollars, soit une hausse de +4,6 % d’une année sur l’autre. Selon ses prévisions, ce dynamisme du marché se poursuivrait en 2016, révélant une croissance annuelle des dépenses publicitaires mondiales de +5 % d’une année sur l’autre.

Média par média, alors que le numérique est incontournable en terme de croissance, dépassant de 17,4 % les résultats prévus en 2014, avec une part de marché à 21,7 %, la télévision conservera sa place de leader en terme de parts de marché, en atteignant 42,7 % en 2014, avec une croissance estimée à plus de 3 % d’une année sur l’autre en 2015 et 2016, indique Carat.

Autre enseignement : le déclin régulier observé dans le print devrait se poursuivre, alors que le marché de l’affichage publicitaire obtient la place de deuxième taux de croissance, derrière le numérique, avec une part de marché mondiale de 7,1 %. Pour la première fois, les investissements d’affichage publicitaire devraient dépasser la part mondiale des investissements publicitaires magazines, dont la part de marché en 2015 est estimée à 6,9 % et dont la baisse continue devrait faire passer ce média derrière la radio pour la première fois en 2016.

carat1

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.