Zooms

IREP : un marché publicitaire mieux orienté

Etude / 27/11/2015

  • irep

Selon l’IREP, qui étudie chaque trimestre les tendances sur le marché publicitaire, les recettes publicitaires des médias (historiques + courrier publicitaire + ISA, hors internet et mobile) enregistrent une baisse de -2,9% pour atteindre 6 118 millions d’euros, entre janvier et septembre 2015.

A la même période en 2014, les recettes étaient en baisse de -4% (6 299 millions d’euros). Le différentiel d’un point constaté au 1er semestre 2015 se confirme donc sur les trois trimestres 2015. Cette moindre baisse par rapport à l’année précédente est le résultat de situations différentes selon les médias.

Dans le détail, l’IREP note une meilleure tendance pour la télévision et le cinéma, qui retrouvent une croissance sur les trois trimestres 2015 (respectivement +1,3% et +1,8%).

Bien que leurs évolutions soient encore négatives, les recettes publicitaires de la radio diminuent de -1,6% contre -2,7% sur le cumul des trois trimestres 2014 et les quotidiens régionaux voient leurs recettes publicitaires diminuer de -5,2% (contre -8,1% en 2014). L’ensemble des médias historiques fléchit de -2,3% vs -2,9% à la même période de l’année précédente.

Quelles sont les perspectives ?

« Après une croissance économique au 3e trimestre de +0,3% (soit un acquis de croissance pour l’année de 1,1%) selon l’INSEE, le 4e trimestre commençait sous de « meilleurs » auspices incitant des observateurs du marché publicitaire à revoir leurs prévisions à la hausse, explique-t-on au sein de l’IREP. Du fait des évènements dramatiques survenus le 13 novembre qui vont obligatoirement affecter l’économie sur la fin de l’année, nous restons sur une prévision négative pour l’année 2015. »

Dans l’hypothèse où la contribution d’Internet serait identique au second semestre à celle du premier semestre (elle avait apporté 1,4 point de croissance à l’ensemble du marché), le marché publicitaire total serait en baisse de -1,5%.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.