Zooms

La confiance fait face à l’agression

15/02/2012

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, la coupe est pleine, les Français n’en peuvent plus d’être agressés chaque jour par des dizaines d’e-mails commerciaux. Une tendance détaillée par Alexandre de Chavagnac, DG de Tedemis.

Chaque jour les Français, en ouvrant leur boîte mail, sont confrontés à un nombre incalculable d’e-mails commerciaux en tout genre : promos, opérations exclusives, prix, fins de stock, affaires à saisir… Ces derniers, bien souvent sont directement envoyés dans la poubelle sans même passer par la case « ouverture ». En effet, 80 % des Français considèrent qu’ils n’ont aucun intérêt et les jettent instantanément. Plus précisément, près de 62 % des Français n’ouvrent plus qu’un e-mail sur quatre. Cette attitude a une influence négative sur les taux de retour des campagnes. Les vendeurs ne sont pas dupes, et voient l’efficacité de leurs actions de marketing sur Internet diminuer inexorablement.

Pour autant, les consommateurs ne sont pas fatalement réfractaires aux e-mails commerciaux. Ils sont même prêts à en recevoir, mais à certaines conditions. Par exemple, le courrier électronique doit contenir « une offre de prix attractive sur les produits qui l’intéressent ou qu’il cherche actuellement ». À charge pour les marques de s’intéresser aux attentes des consommateurs et d’y répondre dans les plus brefs délais. D’autant plus que 41 % des Français accepteraient de donner plus d’informations personnelles à un site marchand si ce dernier, en échange, leur adressait des offres adaptées en fonction de leurs besoins. Une nouvelle relation entre les vendeurs et les consommateurs doit aujourd’hui s’instaurer pour redonner aux campagnes marketing leur efficacité passée. Les marques doivent désormais « agresser » les consommateurs à l’aide d’e-mails « commerciaux personnalisés, pertinents et fondés sur l’analyse d’une demande formulée dans le cadre d’une relation de confiance ».

Contact : 01 55 90 53 90

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.