Zooms

Le Crédit Agricole se lance dans le jeu vidéo

Digital / 19/01/2015

Crédit Agricole organise son premier hackathon. Le principe de l’événement : octroyer 48h aux participants pour créer un jeu vidéo en ligne autour de la banque.

  • crédit agricole

Crédit Agricole se la joue geek. La banque organise le hackathon « Game The Bank » dédié au jeu vidéo les 6, 7 et 8 février à l’ESGI (Paris 12). L’objectif est de développer pendant 48h des jeux vidéo autour de la banque à destination des clients. A l’issue de ce marathon du développement plusieurs prix seront décernés dont la possibilité d’expérimenter son jeu sur le terrain après une période d’incubation de deux mois.

Le hackathon s’organise en trois phases. Première étape, la soirée « Pitch my Idea », qui se tiendra le 26 janvier 2015. Elle débutera par une session de pitchs, suivie d’une séance de coaching avec des mentors du Crédit Agricole pour que les participants puissent confronter leurs idées. Le hackathon aura lieu du vendredi 6 février au soir jusqu’au dimanche 8 février, jour où les équipes présenteront leurs jeux vidéo développés pendant le week-end à un jury composé de représentants du jeu vidéo et du monde bancaire pour tenter de remporter un prix. La troisième étape concerne l’équipe gagnante du Prix Incubation. Elle aura la possibilité d’intégrer un incubateur éphémère de deux mois pour finaliser son jeu vidéo. A l’issue des deux mois, les participants pourront tester et présenter leur jeu vidéo aux clients, partenaires ou collaborateurs du groupe Crédit Agricole.

« La digitalisation de la banque et les nouvelles technologies qui l’accompagnent nous incitent à élargir notre vision, explique Jean-Paul Mazoyer, directeur informatique et industriel du Crédit Agricole. Nous avons lancé ces derniers mois plusieurs initiatives visant à favoriser l’innovation dans nos métiers et permettre à nos collaborateurs de faire évoluer leurs compétences dans ces domaines. L’organisation d’un hackathon est une de ces initiatives, alliant goût pour le challenge et démarche d’ouverture à des écoles et partenaires sortant du cadre habituel de nos actions. »

 

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.