Zooms

Le marché publicitaire conserve son « triple + »

11/01/2012

2011 a été une année où la crise économique ne s’est pas cachée. Cependant, le marché publicitaire a réussi à s’en sortir, comme le démontre ce rapport publié par Kantar Media.

Chaque début d’année permet de faire le bilan des 365 jours écoulés, dans différents domaines. En ces premiers jours de 2012, Kantar Media, le spécialiste des solutions de veille et d’études médias, publie les premières tendances du marché publicitaire de 2011. Selon Corinne In Albon, directrice marketing ad intelligence de Kantar Media France, « sur les 12 derniers mois, en dépit de résultats contrastés selon les médias et d’un ralentissement en fin d’année, le marché publicitaire a présenté une évolution positive en valeur ». Parmi les médias analysés, celui qui contribue le plus à la croissance du marché en 2011 est : la télévision. Sur le cumul annuel, le petit écran progresse de + 6,4 %. Cependant, cet accroissement est dû au développement des chaînes de la TNT, qui augmente de 28,4 % ses recettes sur un an. A contrario, les chaînes historiques sont en retrait, à -1,2 %. Du côté de la presse, la croissance augmente de + 3,8 %. La presse quotidienne nationale se montre plus dynamique, avec + 2 % par rapport aux magazines, dont la progression « n’» est « que » de 0,8 %. Toutefois, les deux segments sont pénalisés au niveau du volume de l’activité publicitaire. Le premier atteint -9,7 %. Quant au second, le chiffre est de -2,6 %.Pour ce qui est de la radio, les 12 derniers mois ont été positifs. Le média progresse de +6,5 % sur l’année. Les stations généralistes enregistrent +6,1 % de recettes brutes, contre une évolution de +5,5 % pour ses consœurs musicales. Enfin, sur « grand écran », l’activité soutenue depuis le début de l’année permet une croissance de +27,1 % et la publicité extérieure se stabilise à +0,8 % sur l’ensemble de l’année.Contact : 09 73 87 03 15

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.