Zooms

L’e-marketing s’immisce dans notre quotidien

18/01/2011

Spam, intrusion dans notre espace personnel, la publicité et la marketing en ligne deviennent omniprésents. Toutefois, Damien Grimonprez, fondateur du site adwizmi, s’interroge sur les risques pour les marques de s’afficher sans le consentement des consommateurs.

Les outils offerts par la Toile pour communiquer favorisent un ciblage précis des consommateurs et une meilleure exposition à la réclame. Toutefois, cette amélioration des moyens publicitaires se fait sans le consentement des internautes et bien souvent, contre leur volonté analyse Damien Grimonprez, fondateur du site adwizmi. De nombreuses entreprises se spécialisent dans le reciblage ou le retargeting et proposent de mémoriser les consultations des internautes. Les annonceurs disposent ainsi d’informations précises sur les sites et les produits consultés. Malheureusement, les internautes n’ont aucune solution pour se prémunir contre ces pratiques. Enfin, la diversité des formats disponibles pour les annonceurs favorise l’intrusion.

Mais provoque des réactions vives de la part des internautes qui rejettent les marques ayant forcé leur intimité. Ce qui entraîne une détérioration de la relation entre les entreprises et les consommateurs. Afin de se protéger de ces pratiques, plus de 40 % des sondés avouent ne plus laisser d’informations sur des formulaires en ligne. À ce chiffre viennent s’ajouter les informations fausses indiquées par des personnes fatiguées de voir leurs données personnelles exploitées à des fins mercantiles. Damien Grimonprez appelle cela « l’effet pervers » du socio-déclarant. Les internautes mentent aux marques pour se protéger et faussent ainsi le ciblage. La stratégie de communication des marques se retrouve également dénaturée par les bases de données disponibles sur Internet.

Ainsi, Facebook propose au marketeur une liste de près de 400 000 personnes mariées âgées de 13 à 17 ans ! Afin de profiter des possibilités offertes par la Toile sans agresser le consommateur, de nouveaux acteurs marketing proposent des outils plus pertinents et efficaces en favorisant la dimension qualitative. Ces entreprises se posent en tiers de confiance entre internaute et annonceur. Elles misent sur le « perfect match » en croisant les besoins à l’instant T du consommateur et les produits de l’annonceur. Cette forme de communication n’est pas vécue comme intrusive et trouve un écho plus pertinent auprès des clients potentiels.

Contact : 09 73 87 03 12

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.