Zooms

Le ras-le-bol des internautes vis-à-vis des marques

18/01/2012

Les réseaux sociaux ont changé la donne dans les stratégies marketing et de communication. Pris d’assaut par les marques, les internautes s’agacent de cette utilisation, comme en atteste l’étude menée par TNS.

Il n’est plus la peine de présenter les réseaux sociaux et ses effets, positifs ou négatifs. Depuis l’apogée de ce moyen de communication, les marques y sont très présentes, voire trop, selon certains. D’après l’étude menée par le groupe TNS, auprès de 72 000 internautes, dans 60 pays, 6 internautes sur 10 ne souhaitent pas être dérangés par les marques, sur les réseaux sociaux. Ces chiffres démontrent que bon nombre d’entre eux estiment que les grandes marques envahissent Facebook ou Twitter. L’étude Digital Life illustre également le fait que les stratégies digitales sont insuffisamment précises. Un « matraquage » sur les réseaux sociaux et/ou sur les blogs entraîne une lassitude des cibles… et par conséquent un gaspillage important de budget, de temps et de ressources. Preuve en est, 59 % des Français interrogés ne souhaitent pas s’engager avec des marques.Toutefois, dans le cadre de promotions et autres avantages, certains internautes sont prêts à se lier avec les marques. 53 % des Français déclarent appartenir à ce groupe. À ce sujet, 34 % de nos compatriotes avouent que les réseaux sociaux sont le bon endroit pour mieux cerner le produit et anticiper les achats.Enfin, dernier aspect étudié, le comportement des internautes vis-à-vis des marques. Au niveau de l’échange fans/marques, 29 % des Français déclarent poster des commentaires en ligne à leurs sujets, contre 47 % au niveau mondial. Autant dire que les Français ne sont pas très communicatifs. Pour autant, 47 % des internautes français affirment poster des commentaires sur les entreprises dans le simple but de fournir des conseils, et favorisent l’éloge d’une marque plutôt que de mauvaises critiques.Contact : 01 40 92 66 66

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.