Zooms

L’email, un canal toujours privilégié par les entreprises françaises

Selon Mailjet, 98% des entreprises françaises utilisent l’email marketing pour toucher des clients actuels et potentiels (86% en ce qui concerne l’email transactionnel), alors qu’elles ne sont que 78% à utiliser les réseaux sociaux ou le SMS. 18% sont même convaincues de l’avenir de l’emailing et de son utilité dans les cinq prochaines années (14% au global et 9% aux Etats-Unis).

  • zoom

Bien que sa mort soit régulièrement annoncée, l’email reste un outil plébiscité par les entreprises, que ce soit à des fins de prospection ou de relation clients. Ainsi, dans les trois marchés sondés par Mailjet (USA, Allemagne, France), près de 75 % des entreprises considèrent que les emails, qu’ils soient marketing ou transactionnels sont importants dans la mise en place de leurs stratégies marketing. Par contre, les réseaux sociaux, comme le SMS, n’ont toujours pas réussi à s’installer comme le canal de choix, à l’exception du marché américain où les réseaux sociaux arrivent tout juste après l’email marketing (94% contre 90%).

Les entreprises françaises privilégient quant à elle toujours l’email : plus d’un quart (27%) d’entre elles estiment même que l’email joue un rôle clé dans leur stratégie d’acquisition et de fidélisation. Ainsi, 98% des entreprises françaises utilisent l’email marketing pour toucher des clients actuels et potentiels (86% en ce qui concerne l’email transactionnel), alors qu’elles ne sont que 78% à utiliser les réseaux sociaux ou le SMS. 18% sont même convaincues de l’avenir de l’emailing et de son utilité dans les cinq prochaines années (14% au global et 9% aux Etats-Unis).

« L’étude que nous avons menée réaffirme l’importance et l’intérêt de l’email pour les entreprises, qui le considère comme principal canal de communication digitale, devant les réseaux sociaux, souligne Alexis Renard, CEO de Mailjet. « Néanmoins, les performances de l’emailing restent faibles et les entreprises pourraient bien souvent obtenir un meilleur ROI en envoyant moins d’emails. Il reste un long chemin à parcourir avant que l’email ne soit le canal efficace qu’il promet d’être depuis sa création. Cela passera par une meilleure gestion de ses bases de données, une réelle personnalisation des campagnes, une intégration de la dimension géographique… ».

L’infographie de l’étude est disponible ici.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.