Zooms

L’empreinte écologique de Twitter pendant la COP21

Etude / 18/12/2015

  • cop21

Meltwater, spécialiste de la veille en ligne, vient d’analyser l'empreinte écologique de la COP 21 sur Twitter au niveau mondial, du 30 novembre au 13 décembre.

Si chaque Tweet provoque l'émission de 0,02g de CO2 dans l'atmosphère, un simple calcul (nombre total de tweets sur la pédiode soit 1 227 620 x 0,02g) montre que la COP 21 sur Twitter a généré 24,6 kg de CO2 pendant la durée de la conférence.

Si chaque tweet avait été une lettre verte de 20 g envoyée de Paris à Marseille, le bilan aurait été tout autre. Selon Laposte.fr, une lettre provoque l'émission de 21,6 g de CO2. Au total, on aurait donc atteint 26 516,60 kg de CO2.

Twitter a ainsi permis d'économiser l'émission de 26 429 kg de CO2 (suivant le schéma théorique selon lequel toutes les lettres seraient envoyées de Paris à Marseille) !

Analyse du bruit médiatique sur Twitter de la COP21

Depuis le début de la conférence, la COP21 a généré 1 227 620 tweets.

Sur toute la durée de la COP21, un pic de tweets est observé le 7 décembre, le jour ou une centaine de ministres de l'environnement, de l'énergie ou encore des affaires étrangères (selon les pays) ont afflué au Bourget.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.