Zooms

Les dépenses publicitaires sur mobile devraient doubler cette année

27/02/2014

Les annonceurs devraient doubler leurs dépenses sur mobile cette année, prédit Rubicon Project, et ce malgré l'amélioration du ciblage entre les terminaux et l'enrichissement de l'inventaire. 

Rubicon Project révèle les résultats d'une étude, menée en janvier et février 2014, sur le marché de la publicité mobile dans le monde. L'investissement dans la publicité sur mobile représentait une moyenne de 7 % du total des dépenses des trading desks en 2013. L’étude révèle qu’il va plus que doubler en 2014 pour atteindre 16 % des dépenses publicitaires totales, selon les acheteurs. De plus, 95 % des acheteurs interrogés ont l'intention d'acheter ou ont déjà acheté de l'inventaire via des places de marchés privées mobiles en 2014. S’agissant des inventaires, les acheteurs des trading desks s'attendent à ce que les dépenses mobiles soient réparties entre les inventaires applicatifs (36 %), les sites optimisés pour mobile (31 %) et les formats web standards disponibles sur tablettes (33 %). Les formats publicitaires standards sont les plus recherchés, suivis par le rich media et les formats expand, puis par les formats vidéo. Concernant l’achat de l'inventaire mobile, 90 % des acheteurs ont déclaré qu'ils utilisent des Demand-Side Platforms (DSP), contre seulement 49 % des répondants interrogés lorsque Rubicon Project a sondé le marché à la même période l'année dernière. 38 % ont déclaré utiliser des ad networks (contre 30 % en 2013), et 36 % achètent directement auprès de l'éditeur (contre 22 % en 2013). En ce qui concerne les indicateurs que les acheteurs utilisent pour mesurer les campagnes mobiles, le coût par action (CPA) et le coût par installation (CPI) sont les plus populaires (69 %), avec les taux de clics (CTR - également 69 %). « Les acheteurs sur mobile nous ont dit qu'ils prévoient de doubler leurs dépenses en 2014 par rapport aux résultats de l'enquête de 2013, assure Jay Stevens, general manager international chez Rubicon Project. En outre, nous voyons des méthodes de plus en plus sophistiquées d'achat et la plupart des acheteurs interrogés créent des places de marché privées, ou prévoient de le faire, et beaucoup utilisent des données dans leurs campagnes ». Contact : 01 42 22 24 10

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.