Zooms

Les engagements sociaux et environnementaux, gages de bonne réputation

29/03/2011

L’image des entreprises est soumise à des pressions importantes. Syntec Conseil en relations publiques et l’institut Viavoice montrent que la RSE joue un rôle important quant à la réputation des sociétés.

Les entreprises sont jugées quotidiennement sur leurs actions aussi bien commerciales que de gestion de leurs ressources et leur impact environnemental. La question de leur rôle et de leur utilité à la société est régulièrement soulevée par l’opinion. L’étude révèle que deux dynamiques favorisent la construction de l’image des grandes entreprises. Les sociétés doivent prendre la parole pour communiquer directement avec le public, les actionnaires, les écologistes et les relais d’opinion sur des thématiques ciblées. Elles ont également intérêt à choisir judicieusement les thèmes abordés et favoriser ceux qui sont plébiscités par le public comme les engagements sociaux et écologiques. Si les auteurs s’accordent à dire que la réalité sociale et environnementale de l’entreprise est sujette à caution, elles restent toutefois un élément essentiel de la construction de la réputation générale. De plus, les dimensions « sociétales » et « produits » de l’image de l’entreprise sont intimement liées. Elles renforcent le côté corporate de l’entreprise en prenant en compte l’ensemble des préoccupations des citoyens et des consommateurs. Les entreprises technologiques sortent gagnantes de ce classement. Google remporte la palme en jouant sur son côté moderne et le souci porté au bien-être de ses collaborateurs. Sa « marque employeur » en fait l’entreprise du classement la plus attractive pour les salariés, seconde pour la responsabilité sociale. Michelin jouit également d’une très bonne image. Le groupe clermontois bénéficie d’une confiance importante grâce à la qualité de ses produits et de ses services qui reposent sur une continuité historique. EDF s’illustre particulièrement sur les questions de responsabilité sociale et en seconde position au niveau mondial en tant que marque employeur. L’électricien se classe deuxième sur le point de la responsabilité environnementale. Ce, grâce à une réorientation de la communication du groupe sur ce sujet. Yves Rocher est connu pour la place accordée aux éléments naturels dans la création de ses produits. Cette image lui rapporte la sympathie des écologistes et la classe à la première place en matière de responsabilité environnementale. À cela s’ajoute la fondation créée par Jacques Rocher qui mène des actions de protection de la nature à travers le monde et renforce le capital écologique de la marque.

Contact : 01 44 30 49 91

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.