Zooms

Les Français adoptent le multi-écrans pour enrichir leur expérience TV

02/07/2014

Utiliser simultanément plusieurs écrans ou encore les relier entre eux pour enrichir les usages : telles sont les tendances repérées par Médiamétrie dans la dernière vague de son étude Screen 360.

Aujourd’hui, près de deux internautes sur trois (65%) utilisent au moins une fois par semaine un autre écran pendant qu’ils regardent la télévision, selon Médiamétrie. Il s’agit en priorité de l’ordinateur et du téléphone mobile. Mais la tablette, lorsqu’elle est présente dans le foyer, fait figure de second écran privilégié.

Selon l’institut d’études, ce multitasking TV permet entre autres d’accompagner, d’enrichir ou de prolonger l’expérience télévisuelle. Les internautes vont alors profiter d’un second écran pour chercher des informations sur le programme TV regardé (58% des utilisateurs d’un second écran) ou sur une marque après la diffusion d’une publicité (36%). Ils vont également lire des commentaires, des articles sur l’émission qu’ils regardent (36%) ou encore poster eux-mêmes des commentaires. A ce titre, 16% des internautes utilisant plusieurs écrans déclarent avoir déjà utilisé une application de second écran pour interagir avec un programme TV pendant sa diffusion. Une pratique encore plus répandue chez les 15-24 ans (35%).

Autre constat : plus d’un tiers des internautes ont déjà relié leur ordinateur à leur téléviseur (36%). Un usage encore plus marqué chez les jeunes qui sont près d’un sur deux (47%) parmi 15-24 ans à avoir déjà effectué cette connexion. L’objectif : profiter d’un meilleur confort de visionnage grâce au grand écran du téléviseur pour, par exemple, regarder des photos et vidéos stockées sur l’ordinateur.

Par ailleurs, d’après l’étude, les écrans savent aussi communiquer virtuellement entre eux : 14% des possesseurs de tablette l’ont déjà utilisée comme télécommande et 8% des possesseurs de téléphone mobile s’en sont servis pour programmer un enregistrement TV à distance. 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.