Zooms

Les Français fans des objets connectés

13/05/2014

Microsoft présente les résultats d’une étude conduite par l’Ifop sur les Français et leurs attentes en matière de mobilité. Principal constat : les Français témoignent pour les objets connectés d’un véritable enthousiasme.

L’étude menée par l’Ifop et que présente Microsoft France à l'occasion du MedPi 2014 (grand rendez-vous annuel des acteurs du marché du high-tech) est sans équivoque : Les Français sont déjà fans des objets connectés. Loin de l’image de simples gadgets, les objets connectés semblent, au contraire, bien identifiés et perçus comme ayant une véritable utilité. 61% des personnes interrogées comprennent clairement le concept des objets connectés. Ils sont mêmes 82% à estimer que les objets connectés sont des objets utiles pouvant faciliter leur vie quotidienne et 65% à rejeter l’idée selon laquelle ces objets sont sans intérêt. En tête de ces objets connectés utiles, la voiture est sollicitée par 58% des sondés puis la carte bancaire par 47%, loin devant les smartwatchs (42%), les lunettes (21%), le drone (15%) et les bracelets (10%).

Enfin, les Français semblent prendre conscience du potentiel des objets connectés puisqu’ils sont 79% à considérer qu’ils constituent une véritable révolution au même titre que les smartphones et les tablettes. Pour autant, si les consommateurs interrogés se montrent globalement enthousiastes vis-à-vis des objets connectés, ils posent déjà d’un regard averti et rationnel sur les problématiques sous-jacentes que soulèvent ces nouveaux objets. En effet, 92% d’entre eux trouvent que les objets connectés soulèvent des questions concernant le respect de la vie privée. L’enquête révèle également que les Français expriment un fort besoin de personnalisation pour leurs équipements mobiles. Ainsi, 92% placent leurs attentes dans un dispositif de sécurité qui ferait fonctionner smartphones et tablettes uniquement entre les mains de leur propriétaire. Les tablettes et smartphones sont de plus en plus perçus comme de véritables compagnons personnels, qui doivent interagir avec leurs objets connectés (pour 74%) et proposer des fonctionnalités d’assistant ou de coach personnel (57%) pour les assister au quotidien.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.