Zooms

Les Français s’estiment mal récompensés pour leur fidélité aux marques

15/09/2014

En moyenne, un Français sur deux s’estime fidèle à deux ou trois marques, selon une étude menée par Generix Group et l’institut Toluna. Mais seulement 6% des Français ont le sentiment que celle-ci est récompensée à sa juste valeur.

Selon 58% des personnes interrogées par l’étude Generix Group - Institut Toluna, être attaché à une marque signifie la recommander autour de soi. Une expression de la fidélité largement plébiscitée par les femmes (64%). Pour 54% des Français, la fidélité passe par l’achat systématique de la même marque. Une vision pragmatique de l’attachement particulièrement portée par les hommes (57% contre 51% pour les femmes). Plus radicaux, 17% des répondants estiment qu’être fidèles c’est ne pas acheter un produit d’une autre marque même quand celui de leur marque favorite n’est pas disponible.

Par ailleurs, l’étude constate que les Français ne sont liés qu’à un nombre restreint de marques. Concrètement, 50% des Français se considèrent fidèles à deux ou trois marques, 15% à quatre ou cinq et 12% à plus de cinq. Reste que les Français estiment que leur attachement se mérite. Pour 85% d’entre eux, il s’agit d’une condition indispensable pour se lier durablement à une marque. Une exigence particulièrement prononcée chez les séniors (89%) et les femmes (87%). La propension d’une marque à récompenser la fidélité de ses clients est un préalable pour 42% des personnes sondées.

Selon l’étude, les récompenses attendues sont multiples. Si les bons de réduction trônent au sommet des gratifications souhaitées (85%), les autres types de récompenses ne sont pas en reste. Ainsi, 47% des Français souhaitent être récompensés par des invitations à des événements exclusifs, 46% par des preuves d’attention aux dates qui comptent pour eux et 37% par la participation à la conception des nouveaux produits de la marque.  

Dernier constat révélé par l’étude, la majorité des Français déplorent que leur fidélité ne soit pas considérée à sa juste valeur par les marques. En effet, si 7% d’entre eux estiment que leur attachement est récompensé systématiquement (1%) ou souvent (6%) à sa juste valeur, 93% des personnes sondées regrettent qu’elle le soit seulement de temps en temps (65%) voire jamais (28%). En réaction, beaucoup achètent moins les produits de la marque (42%) et font pression auprès d’elle via les réseaux sociaux (7%) ou en médisant sur son compte auprès de leurs proches (5%).

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.