Zooms

Les Français pas fans de la publicité sur Internet

25/11/2013

88 % des Français déclarent ne pas être influencés par la publicité sur Internet, selon une étude de l’institut Ifop. Les Français privilégient la dimension humaine pour motiver l’acte d’achat.

Près de neuf Français sur dix déclarent ne pas être influencés par la publicité sur Internet. C’est ce que révèle la dernière étude de l’institut Ifop. C’est dire si les campagnes publicitaires sur les médias numériques ne sont plus la source première d’influence des Français pour l’achat d’un nouveau bien de consommation. Cette désaffection touche aussi les écrans traditionnels : selon l’étude, 36 % des consommateurs sont sensibles à la publicité diffusée à la télévision et 22 % ont été influencés dans cet achat par une publicité vue dans un magazine. L’étude indique que les Français privilégient nettement la dimension humaine : 42 % déclarent être influencés dans leur achat par le fait d’avoir gouté ou essayé ce produit via un ami ou un membre de leur famille. 47 % des consommateurs privilégient la découverte personnelle du produit sur le point de vente afin d’effectuer leur achat. Enfin, les recommandations de produits sur Internet sont également peu efficaces pour motiver un premier achat : 3 % des sondés déclarent avoir été sensibilisés en découvrant un produit sur un blog et 9 % au travers d’une présentation de ce produit sur un site web. Contact : 01 41 38 89 21

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.