Zooms

Les internautes toujours plus nombreux à acheter sur le web

24/09/2014

A l’occasion de la conférence organisée par la FEVAD dans le cadre du Salon E-commerce 2014, Médiamétrie//NetRatings et la FEVAD dévoilent les résultats du 10ème baromètre sur les comportements d’achats des internautes.

Alors que le nombre de cyberacheteurs ne cesse de croître en France, avec aujourd’hui plus de 34 millions d’adeptes de l’achat en ligne (+5% par rapport à 2013), certaines catégories de produits et services sont particulièrement prisées sur le net. Les internautes sont séduits par les sites de voyage-tourisme qui représentent toujours le premier univers d’achat sur le web : 62% d’entre eux ont acheté un voyage ou un billet de transport sur internet au cours des six derniers mois, soit trois points de plus qu’un an auparavant. C’est également au sein de cet univers que les internautes dépensent le plus : 262 euros en moyenne par commande au cours des six derniers mois. Après les voyages, les internautes privilégient les services - billetterie, applications, photo - puis les produits culturels qui se classent dans le trio de tête des achats sur Internet.

Les internautes, confiants et satisfaits de leurs achats en ligne, n’hésitent plus à se procurer des produits d’alimentation ou de grande consommation sur le net : près d’un quart d’entre eux (24%) l’ont fait au cours des six derniers mois (ils étaient 11% il y a 5 ans). Quelle que soit la catégorie de produits ou services, les internautes achètent de plus en plus souvent en ligne : ainsi ils ont passé en moyenne 14,7 commandes sur Internet au cours des six derniers mois contre 13,9 en 2013. La fréquence d’achat des produits de grande consommation étant la plus élevée (7,5). Le panier moyen déclaré des cyberacheteurs reste en revanche stable : 89 euros contre 90 euros il y a un an. Mais qu’est-ce qui motive les internautes à être toujours plus nombreux à acheter sur le web plutôt qu’en magasin ? En premier lieu, le prix (59%), puis le temps de la réflexion (36%), les promotions (26%) mais aussi l’indisponibilité des produits en magasin (26%).

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.