Zooms

Les Soldes d’Hiver 2015 à l’heure de l’e-commerce

07/01/2015

Criteo analyse l’impact des soldes d’hiver sur les ventes et taux de conversion des e-commerçants français. Premier constat : cette période est capable de faire ou défaire l’année des e-commerçants français.

 

  • criteo

Les soldes d’hiver, qui débutent ce 7 janvier, peuvent faire ou défaire l’année des e-commerçants français. C’est le constat que fait le spécialiste des technologies de publicité à la performance Criteo qui a ainsi étudié l’impact des soldes d’hiver en examinant lors des soldes d’hiver 2014 plusieurs millions de transactions en provenance de plus de 250 sites marchands français, sur PC, tablettes et smartphones. Selon l’étude, pendant la période des soldes d’hiver, les ventes sont en moyenne 39% plus élevées que pendant le reste de l'année. Cette période est clé pour les e-commerçants : elle représente 14% de leurs ventes annuelles en volume, soit 12% de plus que les soldes d'été et 51% de plus que les ventes de Noël. Selon Criteo, cette importance des soldes d'hiver est une exception française : même au Royaume-Uni, pourtant réputé pour ses soldes qui démarrent juste après Noël, cette période ne compte que pour 6% dans le chiffre d'affaires des retailers.

L'essentiel se joue le premier jour

D’après l’étude, c’est sur la première journée des soldes que les ventes explosent : +276% en un jour, et jusqu'à +455% dans le secteur mode/luxe. Le taux de transformation augmente de 47%. Les CPC (Coûts par clic, la mesure des coûts de la publicité en ligne) connaissent quant à eux une augmentation plus modérée (+37% seulement). Les sept jours suivant l'ouverture des soldes, le CPC moyen demeure 15% au-dessus de la moyenne annuelle. Ensuite, les CPC retombent aux alentours de leur moyenne annuelle. A noter que pour la saison des soldes d'hiver en 2015, Criteo prédit que 24% des ventes auront lieu sur terminaux mobiles.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.