Zooms

Moins de buée moins d’erreurs

21/09/2011

Le choc thermique est un supplice pour les porteurs de lunettes. En un rien de temps, la vue si bien corrigée chancelle au profit de gouttelettes d’eau qui provoquent inévitablement des erreurs de jugements.

Comment faire lorsque d’un coup nos lunettes s’embuent à cause d’un brusque changement de température ? Une situation que connaît tout porteur de lunettes qui se respecte. Pas grand-chose ? Et bien si. Essilor International lance de nouveaux verres, les Optifog (fog veut dire brouillard en anglais) dont la particularité est de ne pas se recouvrir de buée à la moindre occasion. Afin de faire connaître cette révolution optique, la marque a fait appel à Hérézie qui signe une campagne internationale humoristique. Le comique de situation prend tout son sens dans les trois films diffusés, viralité oblige, sur Internet. The Foggy Moments montre, dans un premier temps, un boucher qui rentre avec son énorme morceau de viande dans une bijouterie. La clientèle très guindée semble assez surprise, particulièrement lorsqu’il dépose avec fracas sa pièce et lève des yeux embués sur la femme en face de lui. Une confusion entre deux portes bien compréhensible avec l’aveuglement provoqué par ce brouillard sur ses verres. Un autre film propose les aventures d’une mère de famille qui prépare amoureusement des hot-dogs à ses enfants. Si le premier repart avec une saucisse dans son pain, la seconde, retrouve sa Barbie malencontreusement égarée dans la casserole. La tentative d’assaisonnement tourne évidemment à la catastrophe. Enfin, par une rude soirée d’hiver, rien de tel que la douceur du foyer. Un homme pénètre dans sa maison et retrouve son chien, bien heureux de retrouver son maître. Confusion entre l’avant et l’arrière, le bichon est soulevé du sol et généreusement embrassé… Du mauvais côté. La signature de la campagne propose simplement d’éviter que ces incidents embarrassent notre quotidien : « Stop the fog with Optifog » (Arrêtez le brouillard avec Optifog). La vague de communication quitte ensuite la Toile pour retrouver des médias plus traditionnels à travers tous les continents. Ces petits tracas de brume passagère concernent tout de même 1,2 milliard de personnes d’après le fabricant.

Contact : 01 73 03 23 80

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.