Zooms

Peugeot au sommet du nouvel Index de Réputation de ComCorp

15/07/2014

ComCorp vient de lancer l’Index de Réputation, un outil de mesure de la réputation online et offline basé sur la notoriété et l’opinion. Sur ce 1er trimestre 2014, Peugeot décroche la meilleure position tandis que Sanofi obtient la plus mauvaise.

ComCorp lance l’Index de Réputation, un outil qui consolide l’ensemble des éléments construisant la réputation des entreprises, depuis les médias qui influencent l’opinion jusqu’au sondage de notoriété des cibles pertinentes pour les marques étudiées en passant par la résonnance médiatique du web. Pour illustrer cette nouvelle offre, ComCorp a choisi de mesurer la réputation des 20 entreprises les plus présentes dans la presse française au 1er trimestre 2014. 

Premier constat, les turbulences rencontrées au 1er trimestre 2014 par Peugeot n’ont pas entaché sa réputation. La recomposition forcée du capital, la fermeture du site d’Aulnay ou la retraite chapeau de Philippe Varin ont conféré à Peugeot une forte visibilité durant la période. Malgré cela, Peugeot  jouit d’une opinion deux fois plus positive que celle de son concurrent Renault. Avec une forte notoriété et une opinion positive, Peugeot décroche le meilleur Index de Réputation sur la période.

Selon ComCorp, Google et Facebook n’obtiennent qu’une opinion neutre. Ils sont distancés, sur ce point, par la plupart des entreprises françaises étudiées. De son côté, Airbus bénéficie de la meilleure opinion parmi les 20 entreprises étudiées. Son concurrent Boeing, malgré une notoriété similaire, pâtit d’une opinion diamétralement opposée. Boeing se positionne avec Veolia et Sanofi dans la zone du trio des entreprises avec la plus mauvaise réputation. A noter, la SNCF qui occupe une position difficile, avec une forte notoriété liée à une mauvaise opinion.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.