Zooms

Push notifications : Accengage publie un baromètre sur les performances des campagnes marketing

Digital / 26/02/2015

La société française spécialisée dans le marketing relationnel mobile Accengage publie son premier baromètre des push notifications par secteur d’activité et par plateforme. Et déjà, l’étude dévoile des écarts significatifs de performance entre les différents OS et les nombreuses industries analysées.

  • Accengage

Le spécialiste des technologies de mobile CRM et d’engagement pour applis mobiles vient de publier son premier Baromètre des push notifications permettant de mesurer et comparer les performances des campagnes marketing via ce canal, par secteur d’activité et par système d’exploitation (iOS, Android).

Premier constat : l’étude dévoile des écarts significatifs de performance entre les différents OS et les nombreuses industries analysées. Ainsi, 100% des utilisateurs sur Android sont automatiquement opt-in (acception de recevoir des push) aux push notifications lors du téléchargement d’une application (consentement passif), contre 46% des utilisateurs sur iOS, qui acceptent activement de les recevoir (consentement actif).

C’est dans l’industrie des petites annonces que le taux d’opt-in est le plus élevé (63%), suivi du secteur du tourisme (61%) et des télécommunications & médias, avec 49%. A noter que le secteur des biens de grande consommation est dernier avec un taux d’opt-in de seulement 30%, probablement en raison d’un manque d’explication par les marques de l’intérêt à recevoir leurs push notifications, explique l’étude. En effet, au sein de ce secteur, les rares marques qui ont fait ce travail de pédagogie (avant de demander le consentement) et qui apportent de réels services à valeur ajoutée (exemple : les conseils nutritionnels) arrivent en effet à atteindre des taux d’opt-in proches des 70%.

« Les applications et secteurs d’activité qui ont le taux d’opt-in le plus élevé sont celles qui combinent une forte notoriété de marque, une importante qualité de service, des fonctionnalités transactionnelles ou qui diffusent des informations attendues de leurs utilisateurs analyse Jérôme Stioui, CEO d’Accengage. Ces différents leviers sont, pour les consommateurs, les principales motivations du consentement à recevoir des push notifications. »

Au niveau des taux de réactivité, on constate une moyenne élevée de 6% sur l’ensemble des industries et des OS. Cependant, les campagnes de push notifications sur Android sont beaucoup plus performantes que sur iOS avec un différentiel allant jusqu’au 560% dans l’industrie de la banque et de l’assurance.

Voir L'infographie de l'étude

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.