Zooms

Quel est le paysage du retargeting en 2014 ?

16/06/2014

myThings dévoile les résultats de sa nouvelle étude sur le retargeting. Neuf faits majeurs montrent comment les marketeurs utiliseront le retargeting dans une réalité digitale multi-canal.

Quels sont les enseignements à retenir de l’étude réalisée par myThings, le spécialiste de la publicité programmatique personnalisée, sur le retargeting en 2014 ?  D’une part, près de 50% de sondés (spécialistes du marketing e-commerce aux Etats-Unis et en Europe, représentant à la fois des décideurs stratégiques chez l'annonceur ou en agence) sont séduits par le CRM Retargeting. D’autre part, 75% font du retargeting sur les réseaux sociaux. Ces chiffres font partie des neuf faits majeurs relevés par l’étude et détaillés ci-dessous.

- L'objectif principal du retargeting : 40% des acheteurs ciblent la transformation des clients existants et 35% l'utilisent pour en acquérir de nouveaux.

- Les réseaux sociaux : canal majeur du retargeting : trois marketeurs sur quatre font déjà du retargeting sur Facebook et 11% supplémentaires compte l'ajouter à leur campagne globale de reciblage. Twitter reste à la traîne avec seulement 14% qui l'utilisent actuellement pour le retargeting, mais ce nombre devrait augmenter de manière significative avec un supplément de 47% qui signalent le compter dans leurs plans futurs.

- Le budget dédié au retargeting continue d'augmenter : seulement 4% des acheteurs ont déclaré réduire leurs budgets de retargeting en 2014, tandis que 32% vont l'augmenter.

- Les marketeurs lents à adopter des modèles d'attribution des ventes pour évaluer les performances réelles de leurs campagnes : 64% des commerçants n'ont pas encore déployé de modèle d'attribution des ventes et restent donc sur des modèles standard de déduplication au dernier click payant.

- Les difficultés opérationnelles liées au traitement et à l'analyse des données : 63% ont cité des difficultés à trouver le bon modèle pour évaluer les performances de leurs campagnes, tandis que 60% ont cité le manque de la transparence comme la principale difficulté rencontrée.

- Le comportement cross-canal des consommateurs en grande partie inconnu : 38% des annonceurs sont à la recherche de plus de données et de transparence sur le comportement des consommateurs de la part de leurs fournisseurs de retargeting, alors que 31% recherche des enseignements concernant les différents supports utilisés (PC, mobile, tablette) et leur contribution effective aux ventes générées par la campagne.

- Le retargeting mobile prend de l'ampleur : 45% des acheteurs veulent essayer le retargeting mobile, tandis que 21% sont déjà en cours d'exécution d'une campagne.

- Le web mobile vecteur d'achats mais le développement d'applications à la traîne : plus de 50% n'ont pas d'application et n'ont pas l'intention d'en lancer, tandis que 63% ont un site web optimisé pour la navigation sur mobile et 29% envisage d'en lancer un en 2014.

- Près de 50% ont le CRM retargeting dans leur radar : 44% des acheteurs planifient d'exploiter en premier lieu leurs données clients (CRM) dans leurs campagnes de retargeting en 2014, contre 47% qui ne le feront pas craignant une intégration trop compliquée (18%) ou une volonté de ne pas partager leurs données avec un fournisseur (29%).

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.