Zooms

Comment travailler en sécurité dans les transports

14/10/2013

L’étude d’Iron Mountain révèle que deux tiers des usagers des transports en commun en Europe sont tentés de regarder par-dessus l’épaule de leur voisin pour voir sur quoi il travaille.

Que celui qui n’a jamais lu/regardé au-dessus de l’épaule de son voisin dans le métro se dénonce. Selon l’étude d’Iron Mountain, 66 % des usagers des transports en commun en Europe avouent être tentés de regarder par-dessus l’épaule de leur voisin pour voir ce qui s’y trouve. Plus d’un sur dix (14 %) confirme avoir ainsi eu accès à des informations sensibles ou confidentielles. L’étude, menée par le spécialiste des services de conservation et de gestion de l’information, démontre aussi que 21 % des personnes interrogées consultent des documents de travail sensibles dans les transports publics. C’est dans le train (53 %) et en avion (41 %) que l’on espionne le plus volontiers ses voisins. Ceux qui occupent des postes de direction sont d’ailleurs 1 sur 5 à considérer les salons Affaires des aéroports comme un lieu privilégié de détournement d’informations. Ainsi, pour aider les salariés en déplacement à mieux protéger les informations, Iron Mountain prodigue quelques conseils :
1- Renforcez la sécurité. Équipez l’écran de votre ordinateur d’un filtre de sécurité. De fait, vous-même verrez parfaitement ce qui s’affiche à l’écran, mais ceux qui vous entourent ne pourront rien déchiffrer en vision latérale.
2- Ne mésestime pas le risque lié au papier. Pensez à rapporter systématiquement au bureau tous les documents sensibles dont vous n’avez plus besoin afin qu’ils puissent être détruits dans les règles de l’art.
3- Conservez vos appareils mobiles à l’abri des regards et évitez de vous en servir dans les transports aux heures creuses. Prenez garde bien sûr à ne pas perdre votre mobile.
Contact : 01 53 17 16 44

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.