Zooms

La consommation responsable convainc de plus en plus

22/10/2014

Via son étude « BeCause It Matters », le réseau Havas PR apporte un éclairage sur la consommation responsable dans le monde. 67 % des interrogés disent vouloir acheter des marques qui leur donneront la possibilité d’agir en faveur du développement durable dans l’année à venir.

La consommation responsable dépasse le simple phénomène de mode. Selon les résultats de l’étude « BeCause It Matters » d’Havas PR, les comportements et démarches responsables progressent au fil du temps et dans tous les pays. En effet, 34 % des consommateurs dans le monde déclarent privilégier l’achat d’une marque plutôt qu’une autre pour son engagement social ou environnemental et 67 % déclarent vouloir acheter des marques qui leur donneront la possibilité d’agir en faveur du bien-être et du développement durable dans l’année à venir. « Les consommateurs sont devenus plus conscients de leurs habitudes d’achat et de l’impact social et environnemental de leurs choix jusqu’à devenir, de plus en plus souvent, des consommateurs proactifs vis-à-vis des marques responsables, explique Benoît Viala, directeur général d’Havas Paris et directeur général Havas PR EMEA. Certaines marques ont pris conscience de ces nouvelles attentes de transparence et de responsabilité, identifiées comme des facteurs de réussite. À l’inverse, les marques qui ne se préoccupent pas de leur responsabilité, risquent d’être rejetées par les consommateurs ». Ce sont les femmes qui se montrent plus sensibilisées et plus actives que les hommes en matière de consommation responsable. Et les différences vont aller en s’accentuant, souligne l’étude. Les consommateurs soutiennent l’idée d’une consommation responsable mais ils sont davantage susceptibles de le traduire en acte d’achat si cela nécessite peu ou pas d’efforts ou de frais supplémentaires. Enfin, d’après Havas PR, les consommateurs des économies émergentes ne se désintéressent pas des problématiques de responsabilité sociale ou environnementale, bien au contraire. L’Inde, la Chine et le Brésil tiennent le haut du pavé, là où le Royaume-Uni et les Etats-Unis ferment la marche. style="margin: 0px; font-size: 13px; line-height: normal; font-family: Arial; min-height: 15px">

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.