Zooms

La prévention routière injecte de la douceur dans son discours

21/10/2014

La Prévention Routière lance une nouvelle campagne de sensibilisation, signée gyro:ailleursexactement, qui tente de renouveler le discours traditionnel en matière de lutte contre l'insécurité routière, en évitant les images chocs et la peur de l’accident.

La Prévention Routière change de ton. Pour le nouveau volet de sa campagne de sensibilisation, diffusée depuis le 16 octobre dernier en TV, sur Internet, en affichage et dans la presse, l’association n’a pas fait pas appel au traditionnel sentiment de culpabilité pour convaincre. Cette fois, la campagne, orchestrée par l’agence gyro:ailleursexactement, cherche à rappeler l’importance de rester vivant. « Ne pas convoquer d’images violentes avec la représentation de l’accident, ne pas culpabiliser, ne pas non plus éviter le sujet, justifie Cécile Coutheillas, responsable du planning stratégique de l’agence. Mais chercher à toucher chacun de nous au plus profond de ce qui nous anime chaque jour : ceux et celles qui comptent pour nous ». Le film de la campagne débute par un avertissement aux spectateurs : « Attention, les images qui vont suivre vont vous faire changer de comportement sur la route ». S'ensuit la scène d'un jeune père embrassant son nouveau-né ou un jeune couple amoureux. Le spot s'achève sur la signature « On a tous une bonne raison de rester vivants » suivi d'un appel de la voix-off « Et vous, quelle est votre bonne raison ? ». Cette question incite les internautes à exprimer leur propre raison de rester vivants en partageant le mot-dièse #MaBonneRaison sur les réseaux sociaux. « Il était clé pour nous que les publics puissent s’approprier le message et en soient acteurs, souligne Nathaël Duboc, directeur général adjoint chez gyro:ailleursexactement. Faire participer le plus grand nombre et ainsi rappeler l’importance d’une vigilance au quotidien sur la route ».

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.