Zooms

Le Netlinking est devenu mature, les clés pour comprendre son évolution

Tribune d'expert / 26/06/2016

  • netlinking-seo

A l’heure où Google devient de moins en moins permissif sur les techniques employées, en demande toujours plus aux webmasters et connait lui-même des ratés techniques, les experts s’accordent sur un point : la charge du netlinking ne peut plus uniquement reposer sur un prestataire externe ; les responsables de sites web se doivent d’être actifs au sein de la stratégie choisie.

Rand Fishkin, figure mythique du SEO outre-Atlantique, a récemment déclaré dans un épisode de Whiteboard Friday, l’émission SEO qu’il anime toutes les semaines : « This stuff is hard ». Le netlinking n’a rien d’un travail aisé et nécessite à la fois du temps et de la matière.

L’époque où il était possible de commander un volume de liens à son agence SEO est donc révolue, sauf si l’on est prêt à risquer le positionnement de son site internet. En 2016, et il est très important de le répéter, on ne peut créer de liens sans matière. Le linkbuilding s’est d’ailleurs rapproché des opérations marketing plus classiques où l’on cherche à promouvoir son contenu et a perdu « l’aspect mystérieux » qui lui a longtemps été attribué.

En comparant la situation actuelle avec celle des débuts d’internet, on constate que la plupart des sources de liens considérées comme « faciles » ont disparues :

Les communiqués de presse, qui avaient été détournés de leur but premier d’information, sont aujourd’hui réutilisés à leur juste valeur. Les annuaires, qui ont perdu de leur potentiel et ne sont plus utiles que dans une moindre mesure. Les pratiques black hat, qui ne sont réservées qu’aux artistes de haut vol ou aux sites dits « fusibles », présentant une durée de vie clairement définie.

C’est donc grâce à la production de contenu que l’on peut aujourd’hui obtenir des liens (la notoriété étant un facteur à part dont tout le monde ne peut disposer). Cependant, tout contenu ne génère pas systématiquement des liens, et nous pouvons exclure d’office les argumentaires de vente, les pages de prix, les articles de blog sans valeur ajoutée ni but, les vidéos corporate ressemblant à s’y méprendre aux vidéos d’entreprise des années 80.

Les sociétés qui sollicitent des agences SEO le font soit par manque de temps, soit par manque de compétence. Dans ce dernier cas, si l’entreprise est motivée et dispose de temps, de nombreuses pistes peuvent être exploitées. En revanche, si l’entreprise consacre peu de temps pour le SEO de manière générale, elle risque de ne pas en avoir davantage pour produire du contenu, le promouvoir par ses canaux officiels et donner du grain à l’agence SEO.

C’est un cas pouvant malheureusement être encore rencontré : une entreprise importante dispose d’un budget conséquent pour son marketing web et sollicite une agence SEO pour étoffer son netlinking car un audit interne a révélé une faiblesse à ce niveau. L’agence SEO choisie dans le cadre de l’appel d’offre analyse le profil de liens de son client, le compare avec celui de ses concurrents, fait le tour des opportunités de liens, puis présente ses pistes de travail et se voit répondre qu’aucune d‘entre elles n‘est valable.

A ce stade, les consultants SEO sont habitués à se voir opposer l’une de ces 3 problématiques : l’entreprise ne dispose pas d’espace pour poster du contenu ; l’entreprise ne souhaite pas poster de contenu sur son blog, trop lié à sa marque, et n’a pas d’autre espace, ce qui renvoie à la première réponse ; l’entreprise ne dispose pas du temps nécessaire pour produire du contenu.

Certains répondront qu’il s’agit dans ce cas de la responsabilité de l’agence SEO de prendre en charge la production de contenu. Cela peut être mis en place en effet avec de très bons résultats, à condition de ne pas se heurter à des délais de validation extrêmement longs ou des refus de toutes les thématiques proposées.

Il est essentiel que les décideurs prennent conscience qu’il n’est plus possible d’être bien positionné sans aucune participation active de leur part. Face à une concurrence de plus en plus féroce, il ne suffit plus de fournir des bons produits pour obtenir des liens, il est nécessaire de savoir se promouvoir intelligemment et de le faire en respectant les nombreuses contraintes imposées maintenant par Google Le netlinking étant toujours un facteur important du SEO.

Google étant plus rapide à sanctionner qu’à pardonner, le chemin de la pénitence peut être extrêmement long. Choisir la bonne agence est donc primordial afin de s’assurer de ne pas détruire tous les efforts mis en place précédemment. Ainsi, être bien accompagné et actif dans sa stratégie de netlinking permettent de maximiser les bénéfices pour son site Internet.

Par Bruno Hug, consultant SEO & e-reputation et Olivier De Segonzac, directeur associé, Résonéo

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.