Zooms

Le showrooming fait perdre leur clientèle aux détaillants

08/07/2014

L’étude de Tradedoubler révèle que le smartphone influence considérablement le comportement d’achat des consommateurs : plus de la moitié d’entre eux (61 %) révisent leur décision d’achat après avoir utilisé leur smartphone en magasin pour se renseigner sur un produit.

Près d’un tiers (32 %) des consommateurs reviennent sur leur décision d’achat après avoir recherché, via leur mobile, des informations sur un produit vu en magasin, selon une nouvelle étude réalisée dans 9 pays européens par Tradedoubler. Les résultats prouvent combien le showrooming peut influencer les décisions d’achat des consommateurs : un cinquième (20 %) des personnes interrogées finissent par acheter les produits dans un autre magasin, un autre cinquième décide de ne pas acheter et 22 % optent pour l’achat en ligne. Seuls 19 % des consommateurs effectuent leur achat dans la boutique où ils font leurs recherches en ligne. 

« De nombreux points de vente physiques n’offrent toujours pas d’expérience multicanale transparente et intégrée qu’attendent les consommateurs, ce qui explique que les acheteurs potentiels se laissent volontiers influencer par des concurrents traditionnels et en ligne, explique Pascal Gayat, Directeur France de Tradedoubler. En adressant à ces consommateurs mobiles des offres spéciales ciblées, bons d’achat ou bons de réduction en ligne à valoir dans le point de vente, les détaillants auraient davantage de chances de les convaincre d’acheter sur place. »

L’étude de Tradedoubler révèle également que le smartphone influence les consommateurs partout. Près de la moitié d’entre eux (45 %) naviguent sur Internet avec leur smartphone dans les transports, 49 % au travail, 52 % dans les cafés/bars et 44 % dans les magasins.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.