Zooms

Le Sidaction se propage sur les réseaux sociaux

Campagne / 03/03/2015

A côté d’un film TV, d’un spot radio et d’un volet print, la campagne 2015 du Sidaction préparée par WNP investit les médias sociaux pour la première fois. Au cœur du dispositif, une campagne autour d'un film qui ne sera visible que sur la page de dons du site Sidaction.org… et à condition de disposer d'un code caché.

  • sidaction

Le Sidaction revient pour sa campagne annuelle. Via la signature « Le Sida, pour en finir, il faut continuer. », la campagne réalisée par WNP Productions fait la part belle à la recherche. C’est également le message que tente de faire passer la voix off du spot TV : « le Sida est un ennemi intelligent et pour lutter contre lui il faut toujours plus d'intelligence ». Un film TV décliné en trois formats (42, 30 et 15 secondes) qui est construit comme une « fausse piste » et qui utilise les codes cinématographiques des polars. Réalisé par Thibaut Grevet, le film dévoile univers mystérieux dans lequel on voit ce qui ressemble à un « sniper » préparer méticuleusement un objet qui semble être un fusil à lunettes. A la fin du film, on découvre que l'objet est en fait un microscope et l'homme un chercheur. Une voix off conclut : « La seule arme qui peut vaincre le Sida, c'est la recherche ». La campagne sera lancée à partir du 23 mars et visible sur l'ensemble des chaînes TV françaises jusqu'au 3 avril.

La campagne TV sera renforcée par une campagne d'affichage du 16 mars au 17 avril à travers un visuel qui reprend sous forme d'un microscope qui ressemble à une arme le message des films TV (« La seule arme qui peut vaincre le sida, c'est la recherche »). Idem pour les spots radio.

Pour la première fois, le Sidaction investit les médias sociaux pour le lancement de sa campagne. Au cœur du dispositif, une campagne autour d'un film qui ne sera visible que sur la page de « Dons » du site Sidaction.org et à condition de disposer d'un code caché. Ce code sera envoyé par des personnalités (animateurs TV, artistes,...) à leurs abonnés Twitter. Le film réalisé par Tom Beddard utilise la technologie des images fractales pour symboliser la capacité d'adaptation du virus du Sida.

 

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.