Zooms

Les 5 publicités du Super Bowl qui ont fait réagir, selon AOL

Le Super Bowl, finale de la saison de NFL (football américain), qui a lieu ce dimanche 7 février, est, chaque année, l'occasion de se régaler avec une série de publicités rivalisant d'imagination et d'humour. AOL en profite pour réaliser un top 5 des publicités qui ont fait réagir lors de leur diffusion pendant le Super Bowl. Snickers, Duritos, Apple, Holiday Inn ou encore Groupon… ont frappé les esprits … pas forcément positivement !

  • super bowl snikers

Snickers (2007)

Tout le monde connaît le dessin animé La Belle et le Clochard et la fameuse scène dans laquelle les chiens partagent un plat de spaghettis. La marque de barre chocolatée au caramel et à l'arachide a tenté la même expérience avec moins de succès lors du Super Bowl de 2007. La publicité met en scène deux mécaniciens qui s'embrassent accidentellement en voulant partager une barre de Snickers. Voulant tout de même prouver leur virilité, ils finissent par s'arrachent les poils du torse.

La diffusion de ce spot a scandalisé les associations, The Human Rights Campaign et la Gay & Lesbian Alliance, qui ont porté plainte pour homophobie. Depuis, la marque a pris une nouvelle direction avec sa campagne « Vous n'êtes pas vous quand vous avez faim ». Snickers a ainsi choisi d'opter pour l'humour et les clichés des habitudes alimentaires.

L'année dernière la marque a présenté un nouveau spot publicitaire, avec Danny Trejo et Steve Buscemi, qui a rencontré un réel succès auprès du public.

Doritos

Lors du Super Bowl de 2010, Doritos a dévoilé une publicité qui a longtemps faire parler d'elle. Elle présente un homme qui vole un paquet de Doritos dans le casier d'un certain « Tim », provoquant ainsi une certaine panique. En effet, Tim adore les Doritos et les lui voler entraine un effet sur la voix de celui qui les lui a dérobés. Non seulement le message n'est pas clair mais, l'analogie entre la marque de snack et le fitness est ténue.

Depuis, lors de ces dernières années, Doritos organise un concours intitulé « Crash the Super Bowl », encourageant les téléspectateurs à créer leurs propres publicités de 30 secondes. Cette année, la marque fêtera la 50ème édition du Super Bowl en grande pompe, leur offrant la chance de gagner 1 million de dollars et de travailler avec le célèbre réalisateur de Man Of Steel, Zack Snyder.

Macintosh Office (1985)

Fondée en 1978, Apple est une marque qui a su se renouveler ces dernières années. Et si cela a souvent été à son avantage, cela n'a pas toujours été le cas. Lorsqu'Apple a lancé Macintosh Office, un an après la sortie de Macintosh, elle a été accusée d'insulter ses clients et prospects à travers sa campagne « Lemmings ». Sur un fond sombre et angoissant, la publicité est rythmée par le son « Hey oh, hey oh, on rentre du boulot », de Blanche Neige et les Sept Nains. L'objectif était de vendre sa nouvelle suite de produits, en expliquant aux téléspectateurs qu'ils peuvent soit « se pencher sur la question » soit opter pour « business as usual ». Mais la publicité explique dans ses sous-titres que s'ils ne le font pas, ils subiront le même sort que ces personnes marchant près d'une falaise. Dirigée par Ridley Scott et pour un coût de 1,5 million, la publicité a été diffusée lors du troisième quart du Super Bowl et a provoqué la controverse.

Groupon (2011)

S'ouvrant sur une image des montagnes du Tibet, Groupon présente l'endroit comme l'un des plus beaux au monde. C'était avant de s'attirer la colère de toute sa population. Cette publicité de 2011, intitulée « économisez de l'argent », est accusée de banaliser l'activisme international autour de cette cause.

L'acteur Timothy Hutton explique que les Tibétains sont pauvres et que leur culture est en danger, mais termine la publicité par : « heureusement, ils ont encore leur incroyable poisson au curry ». Imaginée par Crispin Porter et Bogusky, la publicité avait pour objectif de sensibiliser le public. Groupon a même reçu le soutien d'organisations non gouvernementales telles que Greenpeace et The Tibet Fund qui ont récolté 100 000$ de dons. D'après ces organismes et Groupon, cette campagne avait pour volonté d'amasser des fonds pour les réfugiés tibétains. Cependant, au lieu de banaliser l'utilisation de Groupon, ils n'ont réussi qu'à minimiser la situation au Tibet.

Holiday Inn (1997)

Avec cette campagne de 1997, Holiday Inn qui joue sur la crainte ressentie lors d'une réunion d'anciens élèves, a réussi à créer la controverse. Un homme est choqué de rencontrer une jeune femme qui s'avère être son ancien camarade, connu sous le nom de Bob Johnson. Tandis qu'elle traverse la pièce, la voix off énumère la liste des nombreuses chirurgies qu'elle a subies, ainsi que leurs coûts, la présentant plus comme une marchandise qu'un être humain. En effet, la publicité compare les opérations de la jeune femme transgenre à un hôtel rénové, la comparant ainsi aux changements opérés par la chaîne au fil des ans. Souhaitant cibler un jeune public, la publicité d'Holiday Inn a été considérée comme une insulte à la communauté transgenre. Nul besoin de préciser que la campagne « Bob Johnson » a été rapidement enterrée.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.