Zooms

Les greffes de Nicolas et François

27/04/2012

La Fondation Greffe de Vie et l’agence Change dévoilent une campagne-choc sur le don d’organes.

Depuis des mois, marques et agences s’inspirent des présidentielles pour faire parler d’elles. Avec plus ou moins – souvent moins – de réussite. Alors que le dénouement approche, voici une nouvelle opération de communication qui prend appui sur les échéances électorales pour interpeller les deux finalistes, et plus largement les Français. De fait, la Fondation Greffe de Vie lance une vaste campagne de communication destinée à faire connaître la loi sur les dons d’organes. Conçus et réalisés gracieusement par l’agence Change, deux visuels font l’objet d’un affichage sur les panneaux électoraux. Cette action vise à interpeller les Français au sujet de la loi sur le don d’organes, régie par le principe du droit d’opposition seulement connue par 13 % des Français selon une étude OpinionWay. Pour plus d’efficacité, la Fondation et l’agence s’adressent clairement aux deux candidats à travers deux accroches percutantes : « Si Nicolas meurt, sauf son opposition, ses organes pourraient sauver François. C’est la loi ! » et « Si François meurt, sauf son opposition, ses organes pourraient sauver Nicolas. C’est la loi ! »

Contact : 01 44 37 14 24

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.