Zooms

L’objet publicitaire, un outil de communication à part entière

24/07/2014

78 % des Français déclarent avoir une bonne image de la marque qui leur offre un objet publicitaire de bonne qualité, selon une enquête de la Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet.

Selon la dernière enquête de la 2FPCO (Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet) conduite par l’institut d’études Ginger, un Français sur deux estime que les objets publicitaires qu’il reçoit sont de bonne qualité quand 78 % déclarent avoir une bonne image de la marque distributrice lorsque l’objet offert est de bonne qualité. « L’objet publicitaire est un outil de communication à part entière qui entretient une relation affective particulière avec son public, commente Patrick Lafon, vice-président délégué à la communication de la 2FPCO. Dans une période économique contraignante, la sélection du bon objet et la qualité de celui-ci sont, pour la marque, plus stratégiques encore dans un plan de communication, et nécessite le conseil d’un professionnel en amont ».

Par ailleurs, d’après l’étude, les familles d’objets publicitaires les plus demandées par les consommateurs ne sont pas toujours celles qui sont le plus distribuées par les marques. Deux familles sont mises en valeurs, les accessoires électroniques et la confiserie. Par exemple si quatre Français sur cinq aimeraient recevoir des clés USB, ou du chocolat, l’étude révèle qu’en moyenne seulement deux Français sur cinq ont déjà reçu ce type d’objet publicitaire de la part des marques.

Les familles des accessoires électroniques, art de la table et décoration, textile, bagagerie et confiserie sont très plébiscitées : 80 à 90 % des Français souhaitent recevoir ce genre d’objets publicitaires alors qu’ils ne sont que 45 à 64 % d’entre eux à déclarer en avoir déjà reçu. A l’inverse, 70 % des Français déclarent avoir déjà reçu des goodies ou des objets publicitaires de type instruments d’écriture et papeterie, mais ils ne souhaitent pas forcément en recevoir davantage à l’avenir.

L’étude note par ailleurs des spécificités de consommation selon le sexe : les femmes préfèrent le petit électroménager (81 %) et les cadres photo numériques (73 %), les hommes sont plus demandeurs d’accessoires pour la voiture ou l’ordinateur (69 %). Seuls les clés USB et les chocolats sont largement appréciés par tous : 81 % des femmes et 74 % des hommes prônent le chocolat et 79 % des femmes et des hommes aimeraient recevoir des clés USB.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.