Zooms

Social shopping : les Français marquent leur défiance

Digital / 20/02/2015

D’après un sondage OpinionWay pour Trusted Shops, les Français sont réticents à faire leurs achats sur les réseaux sociaux. A moins que les marques affichent davantage de transparence.

  • social shopping

Les Français éprouvent aujourd’hui des difficultés à concevoir de nouveaux modes d’achat et notamment à emprunter la voie du social shopping. Selon un récent sondage OpinionWay pour Trusted Shops, près de 90% d’entre eux déclarent ne pas envisager d’acheter directement sur des réseaux sociaux (88%). Loin de nuancer leur propos, 60% d’entre eux déclarent qu’ils ne le feraient « certainement pas ». A l’inverse, seuls 12% des Français imaginent pouvoir réaliser leurs achats directement sur Facebook ou Twitter.

Reste que certains segments de la population se montrent plus susceptibles d’adopter ce comportement. C’est notamment le cas des hommes (15% contre 9% parmi les femmes), des habitants d’Ile-de-France (18% contre 11% pour ceux des autres régions) et des actifs (13% contre 8% parmi les inactifs). Sans surprise, les jeunes âgés de 18 à 24 ans s’affichent, eux, comme les potentiels précurseurs en la matière : un quart d’entre eux envisage l’achat sur les réseaux sociaux (25% contre 6% des personnes âgées de 65 ans et plus).

Les avis clients : une garantie favorisant les achats sur les réseaux sociaux

Sur tous types de canaux confondus (magasins, réseaux sociaux, site web), la transparence des marques séduit un Français sur deux : 50% des personnes interrogées déclarent faire davantage confiance aux marques qui leur donnent accès aux avis clients sur l’ensemble de leurs canaux (contre 49% pour qui cela ne change pas le niveau de confiance).

Pour les Français prêts à réaliser leurs achats sur des réseaux sociaux, les avis clients présentent de vraies qualités : 82% déclarent que pouvoir les lire lors de l’achat constitue un atout « important », voire « très important » pour 20% d’entre eux.

Davantage enclins à acheter sur des réseaux sociaux, les jeunes sont également plus nombreux à reconnaitre le pouvoir incitatif des avis clients (88% parmi les personnes âgées de moins de 35 ans contre 78% parmi leurs aînés). Il en va de même concernant les actifs : 91% d’entre eux perçoivent les avis clients sur les réseaux sociaux comme un atout, contre 61% parmi les inactifs.

La présence cross-canal des avis clients influence ainsi de plus en plus le social shopping, phénomène qui ne compte pas s’arrêter à Twitter et Facebook. Aux marques et enseignes de suivre l’avis des Français pour faire preuve de transparence et contrer leur frilosité quant à ce nouveau mode d’achat.

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.