Zooms

Touche pas à mon ordinateur

08/04/2013

Une étude Ipsos pour le site crucial.fr, révèle l’attitude qu’ont les Français avec leur(s) ordinateur(s). Alors qu’ils sont souvent tentés de changer d’outil, 86 % se disent, pour préserver l’environnement, prêts à garder leur matériel plus longtemps.

À l’heure du numérique et des nouvelles technologies, il nous est quasiment impossible de vivre sans ordinateur. Preuve en est. D’après une étude Ipsos pour le site crucial.fr, 3 foyers sur 10 possèdent au moins deux ordinateurs, soit 28,7 % des personnes interrogées. L’étude démontre également que 61 % des sondés l’utilisent « plus de deux heures par jour ». En cas de panne, 51 % d’entre eux affirment ne pas pouvoir s’en passer plus d’une journée. C’est dire.
Pour autant, l’ordinateur, devenu un outil indispensable au quotidien, préoccupe les Français. Notamment quant aux questions liées à l’environnement. Que ce soit par l’importance de sa consommation d’énergie, l’utilisation de ressources non renouvelables pour sa fabrication, ou encore l’endroit où jeter un ancien modèle, 86 % des sondés avouent préférer faire réparer leur ordinateur ou lui ajouter un outil, plutôt que de le remplacer. De plus, 74 % des Français estiment que les fabricants ne produisent pas des équipements électroniques plus solides et plus fiables pour protéger l’environnement.
Enfin, l’étude permet de comprendre les raisons qui poussent les utilisateurs à changer d’engin. La raison majeure est le ralentissement du produit (47 %). 23 % le remplacent parce qu’ils préfèrent les derniers modèles. 17 % considèrent que la durée maximale pendant laquelle un ordinateur peut fonctionner correctement est de trois ans, et 13 % souhaitent obtenir la dernière version. Concernant la performance du l’outil, 66 % pourraient repousser l’achat de nouveau matériel informatique, s’ils pouvaient rendre leur matériel actuel plus rapide et plus performant.
Contact : 01 41 40 82 91

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.